Qu’est-ce que l’obésité infantile ?

L’obésité infantile est définie comme étant un excès de masse graisseuse présentant un risque pour la santé. On la calcule à partir de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) et de l’âge de l’enfant. Vous pouvez aussi vous reporter aux courbes de corpulence que l’on trouve dans les carnets de santé.

Selon les résultats de l’étude ESTEBAN 2014-2016, 17% des enfants âgés de 6 à 17 ans sont en surpoids, dont 4% d’obèses.

 

        Quelles sont les causes de l’obésité infantile ?

Il a plusieurs causes à l’obésité infantile :

  • Facteurs de prédisposition pendant la grossesse de la maman (diabète gestationnel, prise de poids importante..)
  • Alimentation non équilibrée (manque de fruits, de légumes..)
  • Facteur socio-économique : certains foyers avec des revenus limités ne pourront pas s’acheter de la nourriture de bonne qualité et diversifiée
  • Sédentarité : si l’enfant ne pratique pas une activité physique régulière et n’a pas une alimentation équilibrée, il pourra prendre du poids.
  • Facteur psychologique : si votre enfant est en souffrance psychologique, il pourra se réfugier dans la nourriture et ainsi prendre du poids.

 

Quelles sont les conséquences de l’obésité infantile ?

Les enfants en situation d’obésité peuvent souffrir d’exclusion, de moqueries, de mises à l’écart surtout dans une société où l’apparence est importante.

A un niveau physique, ils peuvent souffrir d’essoufflements, de douleurs articulaires, de l’augmentation du taux d’insuline..

 

Comment remédier à l’obésité infantile ?

L’obésité peut être diagnostiquée par le médecin traitant, un pédiatre de l’enfant qui établira alors, après le diagnostic, le suivi nécessaire.

La prise en charge se fait à plusieurs niveaux :

  • psychologique : si l’enfant a subi des moqueries, qu’il se sent mal dans sa peau, un suivi psychologique peut être une bonne solution pour lui pour parler de ce qui le tracasse.
  • alimentaire : un bilan peut être établi pour connaître les habitudes alimentaires de la famille et savoir quoi modifier.
  • activité physique : si l’enfant ne pratique pas d’activité physique, alors on l’encouragera à commencer. Les efforts doivent venir petit à petit, il ne faut pas commencer trop brutalement au risque de démotiver l’enfant.

 

Comment prévenir l’obésité infantile ?

Pour prévenir l’obésité infantile, il est important de surveiller les courbes de croissance de son enfant. Il faut également surveiller le rebond d’adiposité précoce qui survient vers l’âge de 6 ans.

Il faut savoir que chez l’enfant, l’IMC augmente la première année et diminue jusqu’à l’âge de 6 ans et ré-augmente jusqu’à la fin de la croissance de l’enfant. Le rebond d’adiposité est le point le plus bas de cette courbe et se situe, comme dit précédemment, vers l’âge de 6 ans. Plus le rebond d’adiposité est précoce, plus le risque d’obésité est grand à l’âge adulte.