Préparez-vous à l’épreuve du Grand Oral. Une des grandes nouveautés du Bac 2021 est le Grand Oral. Nombreux sont ceux qui s’inquiètent de cette nouvelle épreuve ! Il est vrai que toute nouvelle épreuve amène des craintes. Cette épreuve portera sur l’une des deux épreuves de spécialités choisies par l’élève en Terminale. Pas de craintes, nous allons vous aider à vous y préparer efficacement.

Le Grand Oral en 3 étapes. Environ 20 minutes seront nécessaires pour passer ce Grand Oral. Le jour J, l’élève fera face à un jury composé de deux professeurs. Le déroulement de l’épreuve est assez simple.

5 minutes pour introduire le sujet. Cette courte étape permet d’expliquer le choix de sa problématique et de son sujet. Au début de l’épreuve, deux questions portant sur les deux enseignements de spécialité seront présentées. Ces questions seront transmises au jury par le candidat sur une feuille portant le cachet de l’établissement d’origine et signée par les professeurs des deux spécialités. L’une de ces deux questions sera choisie par le jury pour être traitée par l’élève. Il disposera alors de 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées.

10 minutes de dialogue pour convaincre le jury. Cette phase consiste en un échange avec le jury. Les professeurs vont poser des questions sur le contenu de la présentation pour éclairer sa démarche. L’objectif est de faire émerger les raisons pour lesquelles ce sujet a été choisi. Ici, le jury cherche à  évaluer la manière dont l’élève mobilise ses connaissances, son esprit critique et sa capacité à rebondir en utilisant un vocabulaire rigoureux et adapté. Le jury pourra aussi interroger le candidat sur toute partie du programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité et évaluer ainsi la solidité de ses connaissances. Des supports peuvent être apportés pour illustrer le propos.

5 minutes pour exposer son projet d’orientation. L’idée ici est d’être capable d’aller plus loin dans la réflexion personnelle. Le candidat expliquera en quoi la question qu’il a traitée va éclairer son projet d’études et son parcours professionnel. Il s’agira pour le candidat d’exposer clairement les différentes étapes de réalisation de son projet et la manière dont il envisage de le mener après le baccalauréat.

Bien appréhender le Grand Oral. Le Grand Oral  consiste à partager ses idées, à travailler son élocution. L’aisance à l’oral est aujourd’hui une compétence essentielle pour réussir dans ses études, sa vie professionnelle et pour s’affirmer dans la société.

Travailler ses sujets. Choisir ses questions dans chaque enseignement de spécialité est l’étape primordiale du Grand Oral. Bien connaître ses sujets à l’avance permet d’appréhender les choses essentielles à sa présentation et d’éviter de laisser de la place à l’improvisation. S’entraîner seul ou à plusieurs à l’oral permet d’apprendre à gérer son temps, pour connaître ses points d’améliorations.

Préparer l’échange avec le jury. Anticiper les questions possibles permet de préparer ses réponses. Il est également important d’anticiper les moments où tu ne sauras pas répondre pour savoir comment réagir et ne pas perdre pied face aux jurys.

Se préparer physiquement et mentalement. Apprendre à gérer son stress, sa concentration permet d’éviter d’être anxieux lors du Grand Oral. S’entraîner à l’oral et notamment devant un miroir permet de prendre conscience de sa gestuelle et de sa posture pour la maîtriser.