Quand les enfants grandissent, ils prennent de la distance. Le passage de l’enfance à l’adolescence peut être difficile à gérer pour les parents. Tout de même, il est primordial de garder le lien avec ses enfants.

Communiquer au quotidien. Une communication au quotidien est indispensable pour garder un lien avec son enfant. Vous devez essayer au maximum d’être à l’écoute et disponibles pour votre enfant. Il est aussi important de savoir saisir le bon moment pour une discussion. Demandez-lui comment s’est passée la journée, souhaitez-lui une bonne nuit…  Parfois, de petites choses peuvent faire la différence et renouer le lien avec votre enfant.

Encourager son enfant. Si vous voyez votre enfant faire des efforts, n’hésitez pas à le complimenter, à l’encourager. Il est important de ne pas pointer uniquement ce qui ne va pas. Il faut aussi féliciter votre enfant.

Adressez-vous à votre ado comme à un jeune adulte. Votre adolescent n’est plus vraiment un enfant, il faut donc le traiter comme un adulte. Prenez donc soin de vous adresser à lui comme à un jeune adulte et  traiter le avec respect. Par exemple, il vaut mieux éviter les petits noms tels que “ mon chéri ” en public.

Organiser des activités en famille. Votre ado a ses propres intérêts, passe-temps et passions. A cet âge, il préfère faire des activités avec ses amis. Pour garder un lien et passer du temps avec lui, proposez lui une activité qui lui plaît. Un concert de son chanteur préféré ou un match de son équipe favorite, une sortie au cinéma, un cours de cuisine ou de sport… Que cela soit avec toute la famille ou un seul des parents, votre enfant comprendra que vous vous intéressez à lui.

Choisir les bons moments. Avec les adolescents, il est nécessaire de choisir le bon moment pour créer du lien. Il faut s’intéresser à lui sans être trop envahissant, et lui laisser la liberté de choisir à quel moment vous pourrez passer du temps ensemble sans lui infliger une date. Il faut tenir compte de la disponibilité de votre enfant, assurez vous que ce soit le bon moment pour vous deux.

Par exemple, dites à votre enfant “ dis-moi quand tu seras disponible “ ou encore “ je voudrais qu’on discute de tel sujet, es-tu disponible”.

La cohérence parentale. En tant que parents, vous devez être en accord et parler d’une seule voix, sous peine de créer des conflits et de perdre en autorité. En cas de désaccord entre vous, la discussion doit se faire en l’absence de l’adolescent.