L’entrée au lycée marque un véritable un tournant dans le parcours scolaire de votre ado. Il va rapidement constater que le rythme de travail s’accélère, les exigences des professeurs sont plus élevées et surtout, il va devoir travailler de manière autonome. Pas d’inquiétude pour autant : avec une bonne organisation, un travail régulier et votre soutien, il pourra s’en sortir. Pour bien réussir la transition du collège au lycée, on vous donne quelques conseils.

 

Renforcer son organisation et son autonomie. Face aux nouvelles exigences du lycée, un certain nombre d’élèves conservent des habitudes de travail inadaptées. Il est donc primordial d’ajuster sa méthodologie pour réussir.

Face à de nouvelles matières et à un programme plus lourd dans les matières déjà connues, votre enfant doit apprendre à s’organiser.

Conseillez à votre enfant de faire un planning dès le début de l’année afin de rendre visibles les plages horaires durant lesquelles il pourra travailler.

Le passage au lycée repose sur l’autonomie. Aucun professeur ne lui dira d’apprendre ses leçons, c’est donc à lui de réviser de lui-même et d’apprendre ses cours au fur et à mesure pour ne pas accumuler une charge de travail trop importante.

Conseillez à votre enfant de revoir chaque soir les cours de la journée afin de mieux suivre le cours suivant. Cela permet également de mémoriser plus facilement, en effet, une information nouvelle est rapidement oubliée, en la répétant régulièrement, l’information sera ancrée dans votre mémoire sur le long terme.

 

Savoir prendre des notes. Votre enfant doit apprendre à prendre des notes, cela lui permettra de gagner du temps car les enseignants vont plus vite qu’au collège. Mais cela n’est pas si simple. La prise de notes demande une écoute active afin de choisir les idées principales d’un cours et de traiter les informations seulement des points importants.

Des cours de méthodologie pourront permettre à votre enfant de gagner en efficacité et en compréhension.

 

Approfondir ses apprentissages. Au lycée, il ne suffit plus de connaître son cours, l’apprentissage va bien plus loin, il faut être capable de le mettre en pratique.

Par exemple, en mathématiques, il ne suffit pas de connaître ses formules, il faut pouvoir réaliser tout type d’exercice sur ce thème.

En français, avec les nouveaux services du commentaire et de la dissertation, il faut apprendre à argumenter, à faire un plan et à rédiger clairement ses idées. Là encore la simple connaissance de son cours ne suffit pas.

Les programmes étant donc plus chargés dans l’ensemble des matières, il est conseillé non seulement de revoir ses cours régulièrement, mais aussi de faire des fiches pour améliorer son apprentissage : des résumés de cours, des schémas, des cartes mentales. Les fiches permettent de faire des liens entre les différentes notions et de s’approprier véritablement le contenu du cours.

 

Commencer à penser à son orientation. L’entrée en seconde, c’est aussi l’occasion de réfléchir à l’orientation de votre enfant. En effet, à partir de la première, il devra choisir des enseignements de spécialité.Il est donc important d’en discuter avec votre enfant dès la seconde afin de l’aider à y voir plus clair.

Ne vous inquiétez pas, les idées d’orientation vont se préciser petit à petit dans l’année.

Un premier choix sera à formaliser dès la fin du deuxième trimestre au moment du conseil de classe, ce choix ne sera pas définitif, la décision finale sera prise seulement lors du dernier trimestre de seconde.