Avant d’arriver en première, votre enfant a déjà dû effectuer des choix concernant son orientation au moment de choisir ses trois spécialités pour la classe de première. Cette année de Première est l’année idéale pour se pencher davantage sur son orientation. Afin de ne pas être pris au dépourvu, il est nécessaire que votre enfant réfléchisse à son orientation le plus tôt possible.

D’abord, il est important que votre enfant fasse un point sur lui-même. Qu’est-ce qu’il aime ? Quelles sont ses passions ? Quelles sont les matières où il réussit ? Au contraire, quelles sont les matières où il est moins bon ? Quelles sont ses qualités ? Quels sont ses points forts ? Points faibles ? Quels sont ses rêves ? Quelles sont ses ambitions ? Le but étant que votre enfant se connaisse lui-même et choisisse un secteur en fonction de son intérêt, de ses goûts et de ses capacités.

Pour réussir son orientation, votre enfant doit être actif ! Il doit aller chercher les informations, faire ses propres recherches, effectuer un stage pendant les vacances, se questionner. Si votre enfant a besoin d’aide dans ses recherches, il peut aller voir le/la conseiller/ère d’orientation de son établissement ou se rendre dans le CIO (Centre d’Informations et d’Orientation) de sa ville.

A partir des mois de novembre et décembre, ont lieu des salons d’orientation dans toute la France regroupant un grand nombre de formations supérieures : école de commerce, université, DUT, IUT etc… Ces salons sont l’occasion d’en apprendre davantage sur les formations qui intéressent votre enfant, d’approfondir les recherches qu’il a pu faire, d’échanger avec des étudiants et le corps enseignant de ces formations. Ces salons étant, en général, très grands, il est nécessaire de préparer sa visite, de noter les formations à voir en particulier afin d’optimiser votre temps sur place.

Au cours de son année de première, votre enfant doit également penser à la spécialité qu’il devra abandonner en terminale. Cette spécialité fera l’objet d’une épreuve comptant pour le contrôle continu. C’est un choix important à faire puisqu’il détermine, à son échelle, l’orientation post-bac. Ce choix est à faire en fonction de son projet professionnel et de ses notes. Attention, il n’est pas nécessairement conseillé d’abandonner la spécialité où l’enfant a les moins bonnes notes.

A partir des mois de janvier et février, les établissements d’enseignement supérieur organisent des “journées portes-ouvertes”. C’est l’occasion d’en découvrir davantage sur la ou les écoles qui intéressent votre enfant, de découvrir l’environnement, le corps enseignant et surtout de poser des questions directement aux étudiants et aux professeurs. Ils sont là pour répondre à tous vos questionnements.

L’idéal est qu’à la fin de l’année de première, votre enfant ait déjà quelques pistes d’orientation et quelques secteurs de prédilections. En terminale, il pourra affiner sa recherche avant de rentrer ses premiers voeux sur Parcoursup.